Apericube soirée filles, le fromage misogyne vachement bête

Alors là, n’importe quoi, j’ai encore failli tout casser lors de ma dernière visite au Monop, rayon fromage. Regardez ce que j’y ai trouvé :

apéricube

Les filles, dites "cheese" vous n'êtes là que pour sourire de toutes façons

Non, mais franchement, c’est grave ! Soirée pouffes pendant qu’on y est. C’est bien connu, les filles elles aiment le rose, elles papotent, elles poussent des cris et elles mangent différemment que les garçons.

apericube

Je trouve qu'il n'y a pas assez de rose

Au programme :
– saveur légumes du soleil :
ben oui, parce que les filles c’est tout le temps au régime, ca mange que des légumes, c’est herbivore en fait.
– saveur poêlée de st Jacques :
une fille c’est chic et délicat, là où un pauvre mec se jetterait sur un apericube saveur « poisson pané du cap’tain igloo » la fille préfère la St Jacques, mets subtil et raffiné, comme elle quoi.
– saveur chèvre :
là j’avoue, je comprends pas trop, le chèvre c’est trop fort et costaud pour le sexe faible, non ? C’est un peu comme le camembert Coeur de lion, c’est pas pour les gonzesses. Notre préoccupation première est quand même d’avoir toujours bonne haleine histoire de pouvoir séduire le prince charmant.

apericube

Hi, hi, en plus y'a des blagues dedans ! Mais les filles sont-elles assez futées pour les comprendre ?

Les mecs du marketing prennent donc les filles pour de grosses vaches (qui rient) décérébrées au régime, je trouve qu’ils auraient du assumer leur vision de la femme, aller jusqu’au bout et creer les saveurs suivantes :
– saveur Louboutin
(au veau)
– saveur Hello Kitty
(au Sheba pour dire je t’aime)
– saveur Taches ménagères
(au Paic Citron)

J’attends avec impatience la sortie des apericubes « soirées mecs »
(l’emballage sera bleu bien entendu)
– saveur blagues de cul
(au musc)
– saveur foot
(à la bière)
– saveur bagnole
(au boeuf)

Bref, je trouve ça vraiment ridicule et honteux de creer ce genre de produit. Mais au fait, c’etait quoi deja leur ancien slogan (avant que Ragnar et ses potes vikings débiles débarquent) ? vous vous souvenez ?
« Un gros cul, un p’tit cul, c’est l’heure de l’apéricul »…

Publicités

34 réponses à “Apericube soirée filles, le fromage misogyne vachement bête

  1. C’est parce que vous n’avez pas intégré cette loi fondamentale du délire moderne : ce que l’Idéologie interdit est autorisé par le Marché. Vous êtes en train de découvrir que vous vivez depuis deux siècles dans une société complètement schizophrène, partagée entre la religion de l’utopie et sa béquille ultramatérialiste qui fait balancier. Bienvenue dans la vraie vie, et bon courage pour la suite. Vous allez voir, on rigole comme des oufs !

    • ben si c’est intégré, mais pas digéré !

    • Il y en a sur ce blog qui ne pètent pas plus haut que leur cul? Sérieusement avec vos super discourt parsemés de jolis adjectifs… Arrêtez votre pseudo guerre féministe c’est juste ridicule.
      C’est un coup marketing, la marque a eu besoin de vendre plus pour faire remonter son CA pendant de grand pontes américains tel Kraftfood ou PepsiCo envahissent le marché. Ils ont fait appel à des agences qui leur ont trouvé cette OP si ils ont proposé ça c’est certainement parce qu’ils avaient leur raisons (études de marché, tendances, consommateurs… la liste est longue) pour de penser que des pouf (et apparemment il y en a) allaient les acheter contrairement à cette petite minorité de jeune femme pré-active, bobo qui vie dans les grandes villes et mange des produits « bio » en provenance de chine achetés en GMS qui représente quoi? allé 7% de la population. Regardé plutôt les résultats de l’OP et après mais alors seulement après permettaient vous ces petites réflexions psycho-socio de comptoir…
      See you ❤

      • Justement au nom du chiffre d’affaire on se permet n’importe quoi, de prendre les filles pour des debiles par exemple, et c’est ça qui est insupportable. Je te renvoie au comment de Bleh ci dessous, .
        Et je ne pense pas que toutes les personnes qui trouvent ce concept « soirées filles » minable soient toutes « de jeune femme pré-active, bobo qui vit dans les grandes villes et mange des produits « bio » ». Je tiens à rappeler qu’on peut vivre à la campagne, être un homme, une femme, avoir cinq enfants, être boulangère, conductrice de grue ou éleveuse de bovins et avoir aussi une conscience, ce n’est pas reservé au pseudo-bobos du canal saint martin.

  2. Ah ben c’est marrant, moi qui suis une fille, je n’aime pas tellement les soirées filles, précisément parce que c’est toujours plein de rose, de ricanements suraigus, de papotage, de légumes du soleil et de poêlées de saint-jacques. Ce n’est pas un cliché, c’est la stricte vérité et ce produit est plutôt bien vu. Ils ont bien travaillé au marketing !

    • « Moi qui suis une fille, mais pas comme les autres écervelées »… ben voyons… Toutes des putes, sauf maman/ toutes des idiotes, sauf moi.
      Si tu es bien une fille, t’as été bien brainwashée, toi.
      Ce genre de commentaires m’énerve encore plus que les apéricubes « pour filles »

      Allez, bonne journée.

  3. Arrête, on peut faire des soirées entre filles qui ne sont pas forcement des « pyjamas parties », je ne parle pas non plus de tomber dans l’opposé tout aussi insupportable du style « parlons seulement de géopolitique et de cinéma d’auteur lapon « . Mais là, ils partent vraiment du principe fille = écervelée , ça m’énerve !

  4. Salut a toi! Me voilà heureuse de ne pas être la seule a être rentrée ulcerée du supermarché. Héé oui. c’est fou comme le sexisme revient a la mode ces dernier temps, caché sous la robe de la tendance « Girly »…
    Le pire c’est que cette barquette des milliers de femmes vont l’acheter sans se poser un seul insant la question  » me prendrait-on pour une conne? »
    Sur ce je vais aller me taper une choucroute pour exorciser tout ça! 😉

  5. Pingback: Sskizo / Nora. I'm famous for my intolerance.

  6. Moi je trouve cette dichotomie intéressante, ça reste quand même des petits machins au fromage douteux (oui car je doute de la qualité de fromage de la chose nommée apericube) et comme chacun sait le fromage c’est quand même censé être gras, pas bon, pas si, pas ca.

    Le tout emballé pour la fille, ce modèle préconçu de glousseuse rêvant d’être anorexique qui craque pour du grignotage mais qui ne devrait pas. D’où le fromage pour le craquage, d’où le saveur légume poellé pour se donner bonne conscience.

    Non c’est sur, c’est choquant sur le fond, mais c’est quand même, comme le disait Prawn, super bien fait d’un point de vue marketing. J’en reste quoite, mais j’hésite encore pour le motif.

  7. Pfff, c’est vraiment n’importe quoi…
    On nous prend vraiment pour des andouilles ! Ca m’éneeeeeerve…..

    A se demander si les réu commerciales ne sont composées que de mecs, pour que des idées pareilles puissent passer tranquillement…

    Ou alors… De mecs ET de poufs ? Mystère. Personne n’est commercial, ici ?

    http://bureauplaintes.wordpress.com

  8. Ils nous prennent vraiment pour des jambons ! (pardon, des St Jacques)

  9. Bon il ne faut pas pousser non plus. Apericube c’est pour les soirées, donc jusque là pas de problème. Pour les filles, c’est parce que les filles n’ont pas les mêmes goûts que les hommes en terme alimentaire. Donc jusque là pas de problème. Et le rose c’est parce que c’est une couleur qui dans l’imaginaire collectif (la majorité) est associé aux femmes. Donc rien de très choquant. Ce n’est justement pas marqué « soirée pouf » ou « soirée connasse ». SI je suis le raisonnement ici, on devrait faire des apericubes de tous les goûts avec toutes les couleurs de packaging pour que chacun puisse se dire : je ne suis pas comme tout le monde je prends celui-là! Si vous n’aimez pas le rose, ou les saint-jacques n’achetez pas. Et si vous êtes un mec qui aime le bleu, pas le rose mais le fromage de chèvre : achetez-le. Le pire dans tout ça c’est de se rendre compte que les consommateurs n’achètent pas le produit parce qu’il est rose alors que ce qui compte c’est ce qui est dedans…

    • Si je dis que les hommes sont des gros porcs dans l’imaginaire collectif, j’ai le droit de faire une pub avec un mec qui se roule dans la boue dans un costume approprié pour une marque de gel douche « spécial homme » ?

      Avec ce genre de raisonnement, on n’a pas fini de voir des nanas la main greffée à l’aspirateur dans les pubs. L’évolution sociale ne vous remercie pas.

      • Bleh, je n’ai pas pu m’empecher d’avoir une crise de rire en imaginant cette pub pour gel douche « spécial homme ».

  10. « Pour les filles, c’est parce que les filles n’ont pas les mêmes goûts que les hommes en terme alimentaire. » > Pardon ??!! Personne n’ a vraiment les mêmes goût.

    • Tout à fait, et si on imagine que tel ou tel groupe de gens a certains goûts en majorité c’est que :
      – on voit dans la communication visuelle la dame qui kiffe trop sa p’tite salade
      – la dame elle comprend que son corps est dégueulasse grâce aussi à la com. alors elle la mange pour de vrai sa salade
      – comme on nous y a préparé, on remarque plus la dame qui mange sa petite fricassée de légumes ‘du soleil’ qu’une autre.
      Moi et mon beignet on est invisibles.

      Vous avez raison, toutes et tous, d’y penser et de pas prendre ce qui vient sans réfléchir, mais ne laissez surtout pas les programmes de marketing montés par de hommes et des femmes cyniques vous plomber le moral.

      Continuez de vivre vos vies d’êtres humains, clairement vous êtes éveillé(e)s, vous êtes plus malin(e)s que ça.
      Leurs apéricubes spécial vagin et leur gel douche à bites, ils finiront bien par les remballer si y’a plus assez de pigeons.

  11. C’est un peu facile d’en vouloir aux gens du marketing.
    S’ils en sont réduits à faire ça, c’est bien parce que ça va se vendre.

  12. bon je veux pas me faire taper, mais moi je fais des soirées avec mes copines à base de trucs roses, de gloussage, de chocolat et de rediffusion en boucle de Grease. Je sais que beaucoup déteste ce genre de personnes et de soirées mais bon je suis comme ça.
    Après je n’achèterai pas ça mais plus pour des questions de budget, je suis sure que cette barquette est plus chère que ces copines basiques donc effectivement ça n’irait pas dans mon caddie. En plus des apéricubes à une soirée filles … bof … ils auraient du en faire des sucrés :P.
    Par contre de là à dire que c’est de la misogynie je trouve que c’est pousser le féminisme un peu loin. Je ne vois pas ce qu’il y a de dégradant dans une barquette de fromage … Il y a juste un joli emballage et aucun slogan déplacé.

    • Rien de mal. Juste de la stupidité et un frein au progrès social.

    • C’est l’inutilité du ciblage des femmes qui devrait te faire réagir. Le truc c’est que la sélection sous-entend quelque chose : les légumes pour les filles qui doivent être toujours plus minces et frigides, et le poulet grillé pour les garçons qui sont juste des animaux cons et dégueulasses mais ils qu’est-ce qu’ils s’amusent bien !

      Je comprends que ça soit juste du fromage, mais pourquoi pour filles ?? Les tampons, les soutifs OK : on oriente vers les femmes, pas de souci (quoique que si hommes et femmes sont pas trop cons on a pas vraiment besoin de leur dire), mais le fromage ? A quoi bon si ce n’est que pour catégoriser les gens et les faire rentrer dans des petites cases taille apéricube ?

      Tu as le droit d’aimer ce que tu veux et de faire ce que tu veux, chocolat, rediffusions de Grease et tout le tralala, là n’est pas la question.
      Le problème c’est la classification abusive qui oriente les gens vers des habitudes de consommation qui ne correspondent pas toujours à qui ils sont, ce dont ils ont besoin, etc.
      Et parfois les personnes qui ne se reconnaissent jamais dans la classification et qui du coup ont l’impression (à raison) qu’on veut leur forcer la main/ les réduire à des stéréotypes, parfois donc, ces gens se manifestent. Comme moi, là. Comme tous les autres autour.

    • Et toi aussi tu en fais partie, Ludwig, parce qu’évidemment tu ne rentres pas dans tous les stéréotypes, et que jamais on ne devrait essayer de t’imposer une image de toi qui vient d’un cliché général par rapport à ton sexe.

      Déjà ton pseudo c’est Ludwig. Moi j’ai confiance.

  13. En fait, au dos du paquet, il me semble qu’il y a quelque chose du genre « et pour vos mecs, pensez aux apéricubes spécial poker ! »
    Et effectivement, les apéricubes poker sont ciblés pour les hommes, avec goût pizza, poulet grillé, etc… Ils ont poussé le sexisme jusqu’au bout !

  14. Concernant la question « pourquoi le goût chèvre ? » j’ai une petite idée : le fromage de chèvre contient beaucoup moins de cholestérol que le vache… CQFD !

  15. C’est drôle parce que dan sles apéros, je vois souvent des garçons attirés à mort par le saucisson et les filles par les petits bouts de carotte coupés en tranche. Je dois être un horrible machiste de le constater. Un peu comme apéricubes, finalement, qui ne fait que surfer là-dessus. Si vous considérez que vous mangez comme un mec, et bien achetez le spécial mecs!

  16. Je serais l’industriel qui fabriquerais ce produit j’y ajouterais de la mort aux rats 😀

  17. Pingback: » The gendering of cheese London Feminist

  18. franchement le seul sexisme que je vois c’est tout de même votre blog.
    ben oui les femmes sont des femmes, une femme c’est différent des hommes. les femmes ont un vécu une vie et des envies qui diffèrent des hommes. Les femmes aiment les couleurs rose/rouge…

    vous êtes qui pour interdire à une femme d’être une femme en prétendant (vous l’avez fait à une des intervenantes de ce blog) qu’elle est donc forcément brainwashée.
    Donc pour vous femme = pouffiasse? Drôle de façon de faire du féminisme.

    Et vous vous êtes quoi? incapable de sortir de vos réflexes sexistes enseignés depuis votre plus jeune âge par des associations qui se croient féministes?

    relisez votre texte et les commentaires. L’association fille=décérébrée est faite exclusivement par vous et vos copine. C’est vous et vous seule qui déformez le message porté par le produit.

    Pas un des mecs qui sont intervenus, ni la marque Vache qui Rit ne l’a fait, vous seule. Ca ne vous interpelle pas?

    Signé: un homme. Fier de l’être (désolé de gâcher votre journée féministe)

    • Non, justement pour moi une femme n’est pas une « pouffiasse » contrairement à ce que le marketing aimerait penser. Vous dites qu' »une femme c est différent d un homme », que « les femmes aiment les couleurs rose/rouge ». C’est bizarre, parce qu’il y a des femmes qui aiment le noir et des hommes qui portent du rose, leurs gouts persos n’ont rien à voir avec leur sexe, je me demande de quel siècle vous débarquez. Je vous laisse, je dois aller faire la cuisine, repriser des chaussettes et ensuite aller au lavoir, mais j’imagine que vous ne pouvez me lire puisqu’en tant qu’Homme vous devez déjà être en train de réparer votre voiture dans le garage.

  19. il y a aussi des poissons volants, mais bon …
    Votre problème est que votre pensée est totalement binaire. pas de place à la nuance, pas de place à la subtilité, rien, nada.

    Vous ne réalisez même pas qu’il n’y a que vous ici qui fasse l’association femme=poufiasse (brainwashé ou ce que vous voulez)

    vous prétendez interdire à une femme de se comporter comme elle en a envie parce que selon VOUS se comporter en femme est être soumise à un conditionnement masculin sexiste ou je ne sais quoi d’autre

    Mais arrêtez vos délires, réalisez que votre discours est celui de tous ces cinglés qui voit des complots partout, la main de la CIA, des extraterrestre et des francs-maçon à chaque coin de rue.

    ben oui c’est un fait, le rose est une couleur féminine, même si de temps en temps certaines n’en porte jamais. et alors? Vous en déduisez que les hommes conditionnent les femmes pour porter du rose? J’en déduis surtout que vous délirez.
    Ayez une pensée moins binaire et vous saurez faire la différence entre un arbre et une forêt

    Bref osez le cerveau plutôt que votre « féminisme » aussi étriqué que votre pensée et vous découvrirez que parler à une femme n’est pas un acte sexiste, mais simplement un fait simple: les femmes existent.

    une anecdote. J’étais étudiant, ma copine adorait tricoter. Sauf que jamais elle ne le faisait en public. Vous savez pourquoi?
    Pas à cause des mecs qui en avaient rien à foutre, mais de ses copines…. féministes qui la gonflait.

    40 ans de lutte féministe pour en arriver à voir des nanas qui ont honte de faire les trucs qu’elles aiment faire et être ce qu’elle veulent être. Beau bilan!!!

    Je crois profondément que votre article est sexiste dans ce qu’il y a de plus abject. Vous êtes en rien différent de ces ayatolla qui prétendent dicter aux femmes comment elles doivent s’habiller, se comporter….

    Quand à déformer des propos, réécrire des textes pour leur faire dire tout autre chose, vous qualifiez ça de combat féministe? Moi je dis plutôt fascisme.

    Signé: un homme fier de l’être qui ne supporte pas les causes racistes

  20. On croit revivre l’aventure du « Bic for Her » et la vague de reviews qui s’ensuivit sur Amazon 🙂

  21. Pingback: "Soirée Fille" & "On joue !" – Apéricube | Marketing Genrage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s